“Double Exposure” reviewed by Essmaa

Double Exposure
Découverte de cet album un jour de neige. Le jardin est recouvert d’une fine épaisseur blanche. Le ciel, pas bien haut, est gris.

“Broadstairs Childrens Piano Trio” (tiré de la compilation digitale Mus*****c), se révèle la bande son idéale. “Double Exposure” regroupe des compositions des six dernières années. Janek, compositeur et artiste sonore, propose un travail d’archivage, compilant morceaux pour compilations et arrangements sonores pour des installations. Fieldrecording, vinyles manipulés, paysages sonores denses et mélancoliques, ces longues plages ambiantes sont autant de dérives sonores vers un monde forcément apaisés et apaisants. Dans ces nappes érodées, ces fragments de mélodie, on retrouve en reflets les albums instrumentaux de David Sylvian (” Approaching Silence” ), le jeu mélancolique de Sakamoto, les orgues de Charlemagne Palestine et les poussières de Machinefabriek.

via Essmaa

This entry was posted in Reviews and tagged , . Bookmark the permalink. Comments are closed, but you can leave a trackback: Trackback URL.
  • Tags

  • Categories

  • Archives