“Concret-Sens” reviewed by Essmaa

Concret-Sens
Emmanuel Mieville présente un concert de sons concrets, soundscapes, field recordings et objet amplifiés. La perception sonore est en effet stimulée par les espaces imaginaires du son, mais les outils informatiques pour jouer et composer sont si puissants qu’il devient nécessaire pour lui de ramener un ancrage d’objets et sons narratifs ou texturés visent la poétisation de l’espace musical scénique.

L’air frémit le temps de 3 compositions, le souffle d’Emmanuel Mieville est enfoui sous l’amas de frottement.. Pierre et silex raclent le métal et l’acier. La pluie flagelle et les ondes s’évaporent en stridence. Le résultat paraît le plus souvent hors du temps. Ces grincements semblent jaillir de mauvais rêves dans lesquels ils pourraient retourner aussi vite, perdus à jamais dans cette matière sonore.

via Essmaa

This entry was posted in Reviews and tagged , . Bookmark the permalink. Comments are closed, but you can leave a trackback: Trackback URL.
  • Tags

  • Categories

  • Archives