Morten Riis’s “Lad enhver lyd minde os om” reviewed by Silence and Sound

Le nouvel album de Morten Riis s’apparente à une oeuvre fantôme, objet sonore construit autour de sensations auditives et de variations émotionnelles échappées d’un au-delà déconstruit, traversé de granit éclaté et de poussière concentrée. 

Lad enhver lyd minde os om flotte au dessus de surfaces disloquées prêtes à s’évaporer, formes chancelantes à l’abstraction corrosive. 

Morten Riis travaille la matière avec minutie, plongeant l’auditeur dans un oeil du cyclone aux courants regroupés sur eux-mêmes, vestiges de narrations passées et de lambeaux d’humanité dérivant dans un trou noir à la puissance ambient extatique. Absorbant. Roland Torres

via Silence and Sound

This entry was posted in Reviews and tagged , . Bookmark the permalink. Comments are closed, but you can leave a trackback: Trackback URL.
  • Tags

  • Categories

  • Archives