“Positions” reviewed by Revue & Corrigée

cronica097-2015_520
Pareil pour les oeuvres de Martijn Tellinga, clairement un compositeur “contemporain”, qui écrit pour trombones, pour contrebasses, pour le public uniquement (bien un concept de musique contemporaine, ça). Mais puisqu’il écrit également pour le lieu où ces actions (et non pas interprétations) prennent place, puisque dans son écriture il privilégie d’abord le lieu, et que toutes les pièces de son CD, Positions, sont des placements de sons, ou plutôt des manières d’écouter un lieu donné (plus qu’une musique “dans” un lieu), ça fonctionne: la rigidité de l’écriture s’estompe et la curiosité ou l’intérêt reviennent.

This entry was posted in Reviews and tagged , . Bookmark the permalink. Comments are closed, but you can leave a trackback: Trackback URL.
  • Tags

  • Categories

  • Archives