“Further Consequences of Reinterpretation” reviewed by Liability

Au premier abord on a l’impression d’avoir en écoute un long bidouillage électronique ponctué de drones empruntés et lunaires. En fait il faut bien avoir à l’esprit le concept de l’élaboration de ce disque. Une démarche qui se rapproche plus des concepts de l’art ou de la musique contemporaine. Un musique concrète qui fait fi des conventions habituelles et qui arrive, malgré son minimalisme abusif, à créer un univers sonore structuré qui n’est pas sans rappeler les disques de Ryoji Ikeda. Un disque, qui bien qu’il ne soit pas si évident que cela, apporte une forme d’approche différente de la musique. Le duo n’est certes pas le premier à s’aventurer dans ce genre d’expérimentation casse gueule mais il arrive à maîtriser son sujet sans avoir à dégoûter définitivement tout prétendant à ce type de musique complexe et cérébrale.

« Further» n’est certes pas un album auquel on adhère facilement et il est certain qu’il s’adresse déjà à des gens qui ont une certaine expérience dans ce genre d’effort mais il laisse quelques ouvertures qui permettent de le trouver un peu plus accessible qu’il n’y paraît. On peut toujours prendre le risque.

Fabien

This entry was posted in Reviews and tagged , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

You must be logged in to post a comment.

  • Tags

  • Categories

  • Archives