“Further Consequences of Reinterpretation” reviewed by Revue et Corrigee

Marc Behrens s’était alors soumis à l’époque au jeu de l’instrospection musicale à l’ocassion d’un remix donnant son point de vue sur ce travail éminemment minimaliste.

Portée par une réflexion sur les marges extrême de l’áudible, à savoir les infra-sons, aussi précieux à Ryoji Ikeda qu’ils sont abhorrés par les orthophonistes, Marc Behrens a souhaité par la suite développer ce thème et en extirper uns analyse plus conséquente ici présentée.

Conçu à la façon d’un ping-pong, un duel amical durant lequel chaque intervenant se réapproprie le patrimoine (en perpétuelle mutation) de l’autre, ils ont laissé une séquelle en entraîner une autre jusqu’à la fin du processus (et accessoirement du live, et du disque) Du téléphone arabe aux arabesques digitales.

Julien Jaffré

This entry was posted in Reviews and tagged , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

You must be logged in to post a comment.

  • Tags

  • Categories

  • Archives